Que s'est-il passé dans le secteur agricole au Togo en 2019?

Agro
lundi, 06 janvier 2020 14:29
Que s'est-il passé dans le secteur agricole au Togo en 2019?

(Togo First) - Retour sur quelques évènements saillants au Togo en 2019, dans le domaine agricole.

Janvier

24 janvier : Noel Koutéra Bataka est nommé ministre de l’agriculture. A 41 ans, cet ingénieur agronome devient ainsi le nouveau visage de l’agriculture togolaise.

 12158 togofirst

29 janvier : Le FIDA appuie le MIFA. Le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) accorde un financement de 20 milliards FCFA au Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA).

Février

05 février : Réhabilitation de 5 retenues d’eau dans la région des savanes. Ces travaux, d’une valeur de plus de 1,3 milliards FCFA, ont été entrepris dans le cadre du programme de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE). Ils visent à augmenter la production maraichère et l’élevage.

07 février : le MIFA devient une société anonyme. Le 2è Conseil des Ministres de 2019 acte cette transformation, en considération notamment des « résultats concluants » enregistrés après six mois de phase pilote. A partir de là, le Mécanisme fonctionne sur le modèle de Partenariat Public-Privé.

26 février : Le MIFA SA appelle tous les acteurs du secteur agricole à s’inscrire dans sa base de données. Peu après sa transformation en S.A., le MIFA se propose de disposer d’une base de données des différents acteurs intervenant dans le secteur agricole, en vue de structurer les chaines de valeur agricole.

21 février : Un an après son lancement, le projet de développement rural de la plaine de Djagblé est réalisé à 32%. Ces travaux ont été constatés par une délégation ministérielle en visite sur site. La mise en œuvre globale du projet (visant à désenclaver la zone (340 hectares), améliorer l’irrigation, favoriser l’accès des populations locales à l’eau potable, et promouvoir la production rizicole et maraichère) était pour sa part de 45%.

22 février : Le gouvernement signe un accord-programme avec les acteurs de la filière anacarde, à Dapaong (624 km au nord de Lomé), dans la Région des Savanes. C’était dans le cadre de la 3ème campagne de commercialisation de la noix de cajou. A cette occasion, l’ambition a été dévoilée de produire 24 000 tonnes en 2019, et 30 000 tonnes annuelles d’ici 4 ans.

Mars

08 mars : Le ministère de l’agriculture ouvre le recrutement de 1552 fonctionnaires. 

11 mars : La Banque togolaise pour le commerce et l'industrie (BTCI) engage 5 milliards FCFA pour le Mifa S.A. L’accord vient en appui aux acteurs des chaînes de valeur agricoles au Togo.

12 mars : L’émirati Al Dahra Holding s’intéresse au Togo. Alors en voyage aux Emirats arabes unis, le président Faure Gnassingbé s’entretient avec deux grands groupes émiratis, dont Al Dahra Holding qui se positionne sur le secteur agricole togolais.

Avril

15 Avril : Le Mifa, la BTCI et le Saoudien KFB (Knowledge-Fusion Builders) signent une convention pour appuyer le secteur agricole, en mettant en place un fonds de garantie de 6 milliards FCFA placé sous la supervision du MIFA. Il s’agit notamment permettre l’acquisition de 300 mini-tracteurs pour la création des sociétés de service de mécanisation.

24 avril : Inauguration du nouveau port de pêche à Gbetsogbe-Baguida. D’une capacité de 300 pirogues, cette infrastructure a été cofinancée par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le Togo, respectivement à hauteur de 14,46 milliards FCFA et 6,23 milliards FCFA.

 12158 togofirst1

25 avril : Inauguration de l’usine d’ananas bio « Jus Délice ». Basée à Gbatopé (Préfecture du Zio), la firme veut transformer 8 tonnes d’ananas par jour et produire du jus bio.

Juin

17 juin : L’Agence régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (ARAA-CEDEAO) subventionne 15 projets dans le cadre de la transition agroécologique amorcée dans l’espace sous-régional. Leurs coûts varient entre 240 474 et 305 000 €.

18 juin : Inauguration de l’IFAD d’Elavagnon (préfecture de l’Est-Mono, à 235 km de Lomé), dédié à l’aquaculture.

Juillet

05 juillet : Lancement du Projet d’appui au Mifa à destination de 300 000 bénéficiaires. D’un cout de 20 milliards FCFA sur 6 ans, il survient 6 mois après la signature de la convention d’accord.

17 juillet : Le Togo et le fonds Khalifa formalisent un accord de financement de 15 millions $ en faveur du secteur agricole. Noël Koutera Bataka, ministre de l’agriculture, et Hussain Jasim Al Nowais, président du Fonds Khalifa pour le développement des entreprises, paraphent les documents, en vue d’un appui à hauteur de 15 millions $ destiné à soutenir le développement des jeunes entrepreneurs agricoles et des PME/PMI du secteur.

19 juillet : Changements à la tête de la fédération des groupements de cotonculteurs. Le flambeau de cette structure passe à Kouroufei Koussouwè, nouveau président élu.

02 juillet : Le Mifa et le Fonds Africain de Garantie signent un accord pour développer le secteur agricole. Il s’agit de mettre en place un fonds destiné à augmenter davantage les financements dédiés aux acteurs du secteur.

Aout

29 août : 3 filières sont désignées, après études, pour la mise en place de l’Assurance agricole au Togo, sous pilotage du Mifa. Il s’agit : du maïs, du riz fluvial, et du coton.

Septembre

07 septembre : E-Agribusiness signe un accord avec le chinois Quanfeng Aviation pour promouvoir les drones agricoles en Afrique de l’Ouest. Cette entente avec la compagnie chinoise, présente dans le domaine de l’agriculture de précision depuis 20 ans, devrait positionner le Togo comme important pôle de promotion de l’agro-tech dans la sous-région.

12158 togofirst2

Octobre

Imposition de taux minimums de produits locaux à utiliser dans la pâtisserie et la boulangerie par ordonnance ministérielle. Les boulangers et pâtissiers sont ainsi tenus d’ajouter des produits locaux « à des proportions variant de 15 à 50% selon la nature du produit ». Un coup de pouce au Made in Togo.

Lancement de l’opération de levée de fonds Telefood 2019, en marge de la Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA). Elle vise à mobiliser des fonds destinés à la création de 1 000 entreprises agricoles pour les jeunes et les femmes, avec un objectif de 800 millions FCFA.

Lancement de la 1ère campagne réglementée de commercialisation du Soja à Atakpamé (161 km de Lomé). La quantité attendue à la commercialisation pour cette campagne est fixée à 78 000 tonnes de soja-graine, pour un prix-plancher de 189frs/kg.

03 octobre : Après une étude, la Banque mondiale dévoile les 9 filières agricoles les plus porteuses pour les jeunes togolais. Il s’agit : de l’ananas, l’apiculture, l’aquaculture, le karité, le sésame, le soja, les champignons, le fonio, et les légumes.

11 Octobre : Le Mifa annonce avoir facilité 3,8 milliards FCFA de prêts en 2 mois (entre Août et Septembre), au bénéfice des acteurs des chaines de valeur agricole.

15 octobre : La filière Karité se dote d’une faîtière, il s’agit de la Fédération Inclusive du Karité du Togo, une coopérative avec Conseil d’Administration (Fikato Coop Sa). Le groupement est dirigé par Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla, PDG de la Société Togolaise du Karité. Rappelons que le pays est 7ème producteur mondial du karité.

25 octobre : Ouverture du premier Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO). Organisé par le ministère de l’artisanat et l’Union des chambres régionales des métiers, l’évènement de 10 jours a permis de mettre en lumière le génie et les potentialités des artisans togolais, et promouvoir les produits artisanaux et également valoriser les métiers porteurs de ce secteur.

Novembre

25 novembre : démarrage des travaux de construction de forages dans la zone de l'agropole de la Kara. Ces travaux visent à construire, d’ici mars 2020, 20 nouveaux forages et réhabiliter 8 anciens en panne. Ils amélioreront l'accès à l'eau potable dans les localités Bassar, Dankpen, Doufelgou, Kéran et Kozah.

Décembre

Orabank appuie la transformation rizicole. Le groupe bancaire injecte 106 millions FCFA dans l’installation d’une chaîne de transformation du riz paddy en riz blanc, à Kovié, environ 30 km de Lomé.

09 décembre :Le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP) lance des appels à projets pour la sélection de 805 primo-entrepreneurs agricoles.

11 décembre : L’APRODAT ouvre une antenne régionale à Kara, afin de mieux coordonner le projet d’installation de l’agropole pilote du Togo et de transformation agro-alimentaire.

Ayi Renaud Dossavi

togofirst mobile

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.