Au One Planet Summit 2019, l’initiative de Lomé visant à mobiliser 1 milliard $ en faveur du solaire séduit des leaders mondiaux

Energies
vendredi, 15 mars 2019 11:00
Au One Planet Summit 2019, l’initiative de Lomé visant à mobiliser 1 milliard $ en faveur du solaire séduit des leaders mondiaux

Les acteurs mondiaux réunis à Nairobi, la capitale kényane à la faveur de l’édition 2019 du One Planet Summit, adhèrent à l’initiative de Lomé, lancée en septembre 2018 au Togo, en faveur de la promotion de l’énergie solaire. 

Avec pour objectif de mobiliser d’ici à 2030 des investissements à hauteur d’un milliard $ dans les infrastructures solaires, cette initiative vise à réduire les coûts d'accès à l'énergie propre et catalyser les investissements dans les projets d'énergie solaire. 

Dans une déclaration commune, les acteurs du monde entier, constitués de développeurs de projets énergétiques, de fournisseurs de services financiers, de fournisseurs de garanties et d’institutions spécialisées, affirment : « nous nous félicitons de cette initiative, car nous pensons qu’elle a été conçue sur des bases solides ».  En particulier, ajoutent-ils, « nous convenons qu’un cadre contractuel et réglementaire optimal est un levier indispensable pour attirer des investissements importants dans les projets d’accès à l’énergie solaire et qu’un cadre international est une solution à explorer ». 

Au surplus, ils lancent un appel à la mobilisation générale autour de l’initiative de Lomé : « Nous sommes prêts à contribuer à cette initiative ambitieuse et précieuse et invitons toutes les parties prenantes concernées à se joindre à nous pour répondre à l'appel des chefs d'État de l'initiative de Lomé ». Parmi ceux-ci, on compte ENGIE, entreprise française et acteur mondial de l’énergie et Société Générale.

L’initiative s’inscrit dans le cadre du programme de l’ASI « Affordable finance at scale » promu par la France et l’Inde et apporte une réponse directe aux priorités fixées lors du Sommet de l’ASI qui s’est tenu à New Delhi (Inde) le 11 mars 2018, à l’invitation du Président de la République française et du Premier ministre de l’Inde. 

Les  Chefs d’Etat africains, à l’avant-garde

L’initiative de Lomé est directement portée par les chefs d’Etat de six pays africains : le Bénin, le Burkina Faso, le Gabon, le Mali, le Niger et le Togo, et ambitionne de rallier tous les pays membres de l’ASI.

A son lancement, le Chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé a déclaré: « Nous avons initié la mise en place, pour les projets de valorisation de l’énergie solaire, d’un cadre réglementaire et contractuel collectif optimal, prenant la forme d’un protocole international. Il sera ouvert à tous les pays membres de l’Alliance solaire internationale qui le souhaitent ».

Et de poursuivre : « c’est le levier indispensable si nous voulons agréger à grande échelle la demande de financement pour les projets dont nos populations ont besoin, obtenir la mise en place d’outils de garantie adaptés et une diminution massive des coûts de financement. A travers cette initiative nous, pays africains, souhaitons être les acteurs engagés de la révolution solaire que nous appelons de nos vœux en Afrique et dans le Monde ».

Selon le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, l’initiative « s’emploie résolument à relever les défis spécifiques majeurs, notamment : l’accès simplifié et direct de nos pays au financement des projets ainsi qu’à la réduction des coûts de transactions associés, et : la levée des barrières légales, réglementaires et institutionnelles empêchant le déploiement massif des investissements et des solutions innovantes de financement. »

Pour Patrice Talon, président béninois, elle « permettra de déployer plus de projets, plus rapidement, à moindre coût, et d’une manière plus conforme à nos besoins et à nos intérêts. Elle ouvre une voie nouvelle pour le financement des infrastructures durables. Elle pourra être répliquée, à grande échelle, pour d’autres infrastructures ».

 Séna Akoda

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.