Togo : l’option d’un eurobond se précise

Finance
lundi, 08 juillet 2019 13:34
Togo : l’option d’un eurobond se précise

(Togo First) - Les choses s’accélèrent. Sauf un changement de dernière minute, le Togo devrait tenter le marché international des eurobonds, d’ici la fin de ce trimestre.  Le gouvernement aurait choisi son option : un eurobond plutôt qu’un emprunt commercial. Comme annoncée par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, alors en visite à Londres, la capitale britannique, en juin dernier, l’opération portera sur un montant de 500 millions d’euros.

Comme Ecobank qui a réussi, entre mai et juin, à mobiliser 500 millions d’euros sur le marché principal du London Stock Exchange (LSE), la bourse londonienne, Lomé compterait capitaliser sur l’expérience du groupe bancaire panafricain.

Une délégation togolaise serait attendue à Londres dans les prochaines semaines pour des contacts avec les investisseurs internationaux institutionnels, présage d’un roadshow, et prendre le pouls du marché. Il s’agit d’une autre visite après celle effectuée, avec le top management d’Ecobank, par certains responsables togolais, le mois dernier.

Après avoir obtenu de l’agence S&P ses toutes premières notations souveraines, le Togo a multiplié les consultations pour lancer son émission obligataire en devises étrangères, alors que la dette publique est sur une courbe descendante et que le pays vient d’obtenir un satisfecit du Fonds monétaire international (FMI) pour les efforts d’assainissement des finances publiques.

La dernière en date est la rencontre entre le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, et un groupe d’assureurs internationaux, en fin de semaine dernière, à Cotonou, où la prochaine levée de fonds a été le plat de résistance.

Lomé, sous pression de refinancement, a l’ intention de lever ces fonds pour éponger une partie de sa dette intérieure dont les échéances arrivent en cascade, dès cette année. La maturité de cette euro-obligation qui sera en toute vraisemblance, libellée en euro, devise à laquelle est arrimée le FCFA, en parité fixe, devrait dépasser les sept ans.

Selon les analystes d’Attijari Global Research (AGR)les Etats africains ont effectué 77 sorties sur les marchés des eurobonds pour un montant de 87,4 milliards $, entre 2012 à 2018. Rien qu'en 2018, quelque 25 émissions ont été réalisées. Parmi les pays émetteurs, on compte l’Egypte, le Gabon, le Congo, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, le Rwanda, l’Ethiopie, le Kenya…

En 2019, le Bénin, pays voisin du Togo, logé dans la même catégorie par S&P, avait réussi à lever 500 millions d’euros d’eurobonds.

Fiacre E. Kakpo

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.