Comment Sunu Bank Togo tente de redresser sa situation héritée de l’ex-BPEC

Finance
mardi, 21 juillet 2020 16:28
Comment Sunu Bank Togo tente de redresser sa situation héritée de l’ex-BPEC

(Togo First) - Rachetée à des milliards FCFA en 2018, l’ex-BPEC ne semble pas totalement sortie de l’auberge. Sunu Bank-Togo dont les fonds propres sont devenus fin décembre 2018 inférieurs au minimum requis, aggravés par des pertes de plus de 246 millions FCFA subies en 2019, poursuit l’opération d’assainissement de son portefeuille hérité.

L’institution dont le rachat offre au groupe Sunu une porte d’entrée dans le domaine bancaire, tente de redresser sa situation à travers une opération de réduction-augmentation de son capital.

Dans un 1er temps, Sunu-Bank a procédé à une réduction substantielle de son capital qui était de 20 milliards FCFA, via la dépréciation de plus de 50% de la valeur nominale des actions, de 10 000 FCFA à 4 500 FCFA.

L’ex-BPEC a, dans un 2ème temps, effectué une augmentation de 1,8 milliard FCFA du capital par l’émission de 400 000 nouvelles actions de 4 500 FCFA chacune.

La manœuvre de réduction-augmentation du capital connue sous le nom de « Coup d’accordéon », permettra progressivement à Sunu-Bank de redresser sa situation en portant ses fonds propres à un niveau supérieur au minimum exigé.

Séna Akoda

Lire aussi:

Sunu Bank veut mobiliser 1,8 milliard FCFA via SGI-Togo pour augmenter son capital

La BPEC achève sa mue et devient Sunu Bank

togofirst mobile

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.