Relance économique : les grandes annonces du gouvernement

Gouvernance économique
vendredi, 11 juin 2021 06:42
Relance économique : les grandes annonces du gouvernement

(Togo First) - Le gouvernement togolais et les opérateurs économiques privés ont tenu ce 9 juin à Lomé, les travaux du Conseil de Concertation Etat-secteur privé, sous la présidence du Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé. Une rencontre au cours de laquelle la cheffe du gouvernement a salué la résilience et le dynamisme des entreprises face aux défis de l’heure et réaffirmé l’engagement de Lomé à les accompagner.

46465 etat secteur prive

Toutefois, estime le gouvernement, il “revient aux différents acteurs de faire preuve d’audace, d’ingéniosité et d’ambition pour saisir les opportunités et investir dans les domaines d’avenir (projets verts, services numériques...)”, a tweeté Victoire Tomegah-Dogbé.

En guise de soutien au secteur privé, au-delà des premières mesures prises par les pouvoirs publics togolais pour renforcer la resilience des entreprises face à la Covid-19, des annonces ont été faites lors de cette assise où on a note la présence du Professeur Carlos Lopes, très impliqué aux côtés des autorités dans la vision de développement du Togo et de Paul Harry-Aithnard, DG Ecobank Côte-d’Ivoire et region UEMOA.

Les PME/PMI au centre de la stratégie de relance

D’après le ministre du commerce et de l’industrie, Kodjo Adedze, les autorités travaillent à la mise en place d’un mécanisme de soutien aux PME/PMI qui ont été les plus fragilisées par les effets de la pandémie alors qu’elles forment le cœur du tissu économique togolais, contribuant à plus de 80% du PIB.  

Si pour l’heure aucun montant n’a été dévoilé, les contours de la mesure devraient être peaufinés en concertation avec le secteur privé. ”Nous verrons ensemble avec le secteur privé. Nous aborderons les branches d’activités des entreprises directement touchées par la pandémie”, a déclaré le ministre. 

Plus globalement, le plan de relance qu'annonce l'exécutif devrait, selon les indications de Kodjo Adedze, s’articuler autour d’un certain nombre de composantes, notamment un cadre logique des interventions, un plan de mobilisation, un plan de communication, et un mécanisme de suivi et évaluation. 

Par ailleurs, un comité d’orientation stratégique et une unité de pilotage seront mis sur pied, toujours avec le concours des organisations du secteur privé.  

46465 etat secteur prive1

La feuille de route, l’industrialisation et la PIA

S’agissant de la stratégie d’industrialisation du pays, contenue dans sa feuille de route quinquennale, le gouvernement togolais prévoit de stimuler la croissance des industries les plus prometteuses à travers l’éis, agricole et pharmaceutiques y ont déjà finalisé leurs contrats de bail. D’après les attentes des autorités togolaises, cette plateforme, nouvelle pierre angulaire de la stratégie industrielle et de positionnement du pays en tant que hub logistique, devrait attirer une vingtaine d’entreprises sur les prochains mois.

Klétus Situ

Lire aussi :

L’IFC, le FEDA et la BAD, ces nouveaux partenaires qui s’annoncent sur la PIA

Le Togo lance PIA, sa première zone industrielle intégrée

Faure Gnassingbé : « PIA témoigne une fois de plus de l’engagement du Togo pour l’industrialisation »

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.