L’Association des Commissionnaires Agréés en Douanes relance ses activités, avec Charles Gafan à sa tête

Logistique
samedi, 11 mai 2019 10:37
L’Association des Commissionnaires Agréés en Douanes relance ses activités, avec Charles Gafan à sa tête

(Togo First) - L’Association des Commissionnaires Agréés en Douanes (ACAD) a annoncé officiellement, au cours d’une cérémonie, ce vendredi 10 mai 2019 à Lomé, la relance de ses activités.

L’association est composée d'une douzaine de sociétés qui interviennent dans le transport, la logistique et les formalités douanières pour les tiers.  Il s'agit de Bolloré Transport & Logistics Togo, Saga, Sahel-Trans Togo, Damco, Navitrans Africa Togo, Astrans International, Atracom-Togo, R-Logistic, Transcom Inter, TDL, Medlog Transport & Logistics et Torecom Transit.

Présidée par Charles Kokouvi Gafan (photo), Président Directeur Général de Bolloré Transport & Logistics Togo, cette structure se veut un regroupement de professionnels des secteurs précités, avec pour principes fondateurs « l’ingéniosité de ses membres et leur probité morale sans faille », indique son N°1.

Il ajoute que cette association, au-delà de sa vocation à défendre les intérêts de ses membres et à étudier les mesures ou initiatives liées à sa profession, « veut être un interlocuteur légitime auprès des organes de l’Etat, associations partenaires ou tout autre mouvement œuvrant dans le domaine économique ».

Alors que le Togo ambitionne d’occuper dans le prochain classement Doing business un rang sous la barre des 100 et poursuit, pour ce faire, l’amélioration de son environnement des affaires,  «  l’ACAD, en procédant au démarrage de ses activités, entend se muer en une force de propositions pour une meilleure organisation du secteur tout en renforçant son apport à l’émergence de l’économie togolaise », souligne-t-il.

Glé Amétépé, représentant Germain Mèba, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), convie pour sa part, l’ACAD à un travail d’assainissement de son secteur professionnel. Une exigence "majeure", selon lui, pour la réduction des coûts de la chaîne des transports, dans un contexte de compétitivité des prix et des services.

Séna Akoda

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.