A une semaine de son élection présidentielle, le Togo garde la cote sur le marché financier régional

Politique
vendredi, 14 février 2020 16:15
A une semaine de son élection présidentielle, le Togo garde la cote sur le marché financier régional

(Togo First) - Les alertes des plus grandes institutions financières sur le risque politique élevé au Togo, du fait de la tenue annoncée le 22 février prochain de la présidentielle, ne semblent pas altérer la confiance du marché financier régional de l’UMOA vis-à-vis de ce pays. A quasiment une semaine du rendez-vous des Togolais avec leur propre histoire, le pays garde toujours la cote auprès des investisseurs ouest-africains.

A la faveur de sa 3ème émission de titres publics (des obligations assimilables du trésor) bouclée ce vendredi 14 février sur le marché Umoa-Titres, le Togo a obtenu près de 53 milliards FCFA alors qu’il n’en recherchait que 25. Une mobilisation qui correspond à un taux de couverture de 211%. 

Le pays aux 8 millions d’habitants, pour la 3è fois consécutive depuis son retour sur le marché financier régional, préfère ne retenir que 27, 5 milliards FCFA. Soit des ressources qui devront servir à financer en partie son budget, gestion 2020.

A noter qu’au-delà d’un enjeu national, le scrutin présidentiel au Togo sera un test grandeur nature pour une sous région ouest africaine où l’année 2020 rime avec scrutins présidentiels dans plusieurs pays. Notamment en Côte d’Ivoire et en Guinée Conakry, sur fond de tensions.

Séna Akoda

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.