La coopération japonaise table sur une réduction sensible du temps de passage au Poste de Contrôle Togo-Burkina Faso

Transport
mercredi, 16 mai 2018 08:21
La coopération japonaise table sur une réduction sensible du temps de passage au Poste de Contrôle Togo-Burkina Faso

(Togo First) - L’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) apporte sa contribution au projet communautaire visant à réduire le temps de passage par voie terrestre aux postes de contrôles juxtaposés, ainsi que les tracasseries routières. Le projet d’interconnexion des systèmes informatiques douaniers entre le Burkina Faso et le Togo, qu’elle finance pour un peu plus d’un milliard de FCFA, s’inscrit dans ce cadre, apprend-on.

En effet, l’objectif principal visé par ce projet est la facilitation des échanges, essentiellement des opérations de transit entre les deux Etats pour les marchandises à destination du Mali, Niger, Burkina Faso, ou à destination du Togo, en provenance de ces mêmes pays.

A terme, ce projet contribuera à une réduction sensible, de 2 jours à 2 heures, du temps consacré aux formalités de transit sur le corridor Lomé-Ouagadougou. Cet objectif, selon les informations, devrait être couplé d’une baisse subséquente des coûts généralisés des transports, l’amélioration de la sécurité routière et  le renforcement des capacités des administrations des douanes.

En ce sens, la Commission de l’UEMOA, grâce à l’appui de la JICA, a doté l’administration douanière burkinabè des équipements constitués de 80 ordinateurs, 80 imprimantes, 6 ordinateurs portables, 80 onduleurs de 1500 VA, 2 onduleurs de 10 KVA, 3 serveurs et 10 équipements réseaux.

Dans la même veine, des rencontres de sensibilisation sont initiées depuis quelques semaines avec les acteurs du transport notamment les importateurs /exportateurs et transporteurs et les Commissionnaires en Douane Agrées.

Séna Akoda

togofirst mobile

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.