Le Togo veut formaliser son secteur des transports routiers

Transport
mardi, 25 juin 2019 14:22
Le Togo veut formaliser son secteur des transports routiers

(Togo First) - Le Togo ambitionne d’ici 2022, une profonde réforme de son secteur des transports routiers, destiné à le rendre plus professionnel et plus performant.

Une nouvelle étape du processus devant mener à cette réforme a été franchie ce mardi avec la tenue à Lomé, d’une rencontre entre les divers acteurs et professionnels du secteur, et les partenaires internationaux qui accompagnent le projet à l’instar de la Banque mondiale.

L’objectif était de plancher sur les éléments-clés du diagnostic effectué pendant 04 mois sur tout le territoire par les consultants de l’Organisation mondiale du transport routier (IRU) ainsi que sur les esquisses de pistes de solutions qui doivent permettre d’orienter des actions futures.

Ce diagnostic fait partie d’un vaste programme d’assistance technique d’une durée de 41 mois, qui devra permettre d’améliorer le cadre légal et réglementaire ou encore à renforcer les capacités de ce secteur qui assure plus de 90 % du déplacement des personnes et des biens sur le périmètre national.

L’ambition à terme, est de parvenir à une formalisation et à une professionnalisation des transports routiers, dans la lignée de la politique de modernisation du secteur entrepris par le gouvernement.

Le projet cadre d’ailleurs avec les ambitions déclinées dans l’axe 1 du PND qui veut faire du Togo d’ici 2022, un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

Octave A. Bruce

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.