Le Togo va commercialiser 25 000 t de noix de cajou sur fond de progression

Agro
lundi, 09 mars 2020 15:34
Le Togo va commercialiser 25 000 t de noix de cajou  sur fond de progression

(Togo First) - Le Conseil Interprofessionnel de la Filière Anacarde du Togo (CIFAT) a dévoilé en fin de semaine dernière, le volume de noix de cajou brut qu’il met sur le marché, au titre de la campagne 2020. Soit 25 000 t, au prix bord champ de 325 F le kg, selon le président du conseil d’administration de la faîtière. Cette annonce a été faite lors du lancement à Lomé de la campagne de commercialisation de la noix de cajou.

Sur la période 2017 - 2019, rappelle le N°1 du CIFAT, la production de l’anacarde est passée de 15 000 t à 22 000 t, soit une progression d’environ 47 %. Avec l’évolution notée de 22 000 à 25 000 t sur la campagne 2019-2020, c’est une croissance d’environ 14% qui est enregistrée. Ce qui dénote, selon Komla Mawuko Gozan, de la bonne santé de la filière au Togo.

Aussi, une part belle est-elle prévue en faveur de la transformation. Selon les prévisions, 7 000 t de noix de cajou devraient être transformées, avant exportation.

En rappel, une mesure fiscale incitative a été adoptée en novembre 2018 pour promouvoir la transformation de ce produit. Si au cordon douanier, il est prélevé 40 FCFA par kg sur les noix de cajou brutes, c’est seulement 5 FCFA qui devraient être perçus sur le kg de la noix de cajou transformée.

Dans la même lignée, révèle le président du CIFAT, pour la campagne lancée, des mesures strictes sont prises : « aucun convoyage n’est autorisé, aucune cargaison ne doit quitter l’intérieur pour Lomé au cours d’une période moratoire. L’idée est de permettre aux unités de transformation de s’approvisionner suffisamment en matière première », indique-t-il.

Séna Akoda

togofirst mobile

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.