Le Togo assure la phase pilote d’une initiative panafricaine de la Bad portant sur le développement de la filière manioc

Agro
lundi, 16 juillet 2018 11:19
Le Togo assure la phase pilote d’une initiative panafricaine de la Bad portant sur le développement de la filière manioc

(Togo First) - Le Togo va recevoir un appui technique de l'Institut international d'agriculture tropicale (IITA) dans le cadre de l’initiative « Technologies de Transformation de l’Agriculture Africaine » (TAAT), un des programmes opérationnels de la stratégie « Nourrir l’Afrique ».

Une délégation de l'Institut basé à Abuja, qui travaille avec des partenaires à l’amélioration de la qualité et la productivité des cultures, la réduction des risques pour les producteurs et les consommateurs, a séjourné au Togo du 09 au 10 juillet 2018.

Une visite, la deuxième de ce genre après la précédente tenue du 18 au 21 juin, aura permis à la délégation de l’IITA de faire l’état des lieux de la filière manioc au Togo, pays choisi sur une liste de 35 pour servir d’entame au déploiement du programme.

Au terme de ces deux jours de mission, ponctués de visites d’installations existantes, en plus de la revue des données sur la production, des études spécifiques réalisées par l’ITRA, et des séances d’information à l’endroit de la jeunesse, un plan d’action a été élaboré.

Une feuille de route peaufinée pour préparer la filière manioc à une assistance technique, portera essentiellement sur la mise en place d’une technologie SAH (technologie de production intensive de matériel végétal amélioré) et la livraison de semences de sélection.

Pour précision, l’initiative TAAT vise la mise en œuvre d’actions pouvant contribuer à une transformation rapide de l’agriculture en Afrique, en augmentant la productivité agricole dans les filières : riz, manioc, mil, sorgho, arachide, niébé, bétail, maïs, soja, l’igname, cacao, café, noix de cajou, huile de palme, l’horticulture, haricots, blé et poisson.

A terme, ces actions devraient permettre de générer près de 513 millions de tonnes de production alimentaire supplémentaire et sortir près de 250 millions d’Africains de la pauvreté d’ici à 2025.

Fiacre E. Kakpo

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.