African Lease Togo, première compagnie spécialisée dans le Crédit-bail et l’affacturage au Togo

Finance
vendredi, 04 octobre 2019 10:48
African Lease Togo, première compagnie spécialisée dans le Crédit-bail et l’affacturage au Togo

(Togo First) - African Lease Togo (ALT), une compagnie de crédit-bail a obtenu l’agrément pour exercer au Togo, en qualité d’établissement financier à caractère bancaire. Elle est autorisée à « faire des opérations de crédit-bail, d’affacturage et de services de paiement », a déclaré, Demba Tignokpa, la ministre de la Planification du développement et de la coopération, à l’occasion du 3e conseil national sur le crédit, au cours duquel le top management de la structure était invité à présenter les aspects majeurs de ses activités. Le lancement de cette société a été rendu possible grâce à la mise en place de loi sur le Crédit-bail, adopté par le Parlement en juin dernier.

Première filiale d’African Lease Group, African Lease Togo est une société de droit togolais créée à l’initiative de deux anciens banquiers togolais, Yao Guemedi et Toussaint Sossou. Son actionnariat est composé à 100% par des investisseurs privés locaux et institutionnels togolais.

Basé à Lomé, à proximité du Grand marché, African Lease Togo, « compte apporter à travers ses différents produits [Crédit-bail, affacturage, activités de paiement, ndlr], d’innovantes solutions de financement aux TPE, PME et PMI », a confié à Togo First Yao Guemedi, son Administrateur Directeur Général.

Concrètement, à travers le Crédit-bail, « African Lease Togo se chargera d’acquérir des matériels et des équipements à usage professionnel qu’elle mettra à la disposition des TPE/PME/PMI en location avec option d’achat ou en location longue durée », explique le Responsable.

Sur le segment de l’affacturage, la société togolaise veut « désamorcer » les tensions de trésorerie qui pèsent sur les entreprises, en offrant des services qui « permettront de préfinancer les factures des entrepreneurs d’une durée de 30 à 90 jours ».

African Lease va, par ailleurs,  « proposer à la clientèle les opérations de transfert d’argent, d’encaissements, de versements, de retraits, de virements, de prélèvements et de paiements par cartes et mobiles, de paiements des factures à partir des terminaux de paiement électronique (TPE)», a conclu Yao Guemedi.

Au Togo, comme dans l’ensemble des pays de l’Uemoa, le portefeuille dédié au crédit-bail reste encore très faible par rapport aux crédits globaux mis en place pour l’économie. D’après les données de la BCEAO, il était quasiment nul en 2017. L’affacturage quant à lui, reste un mode de financement exotique, bien que des établissements financiers, notamment la Sogemef s’y soient lancés cette année.

Lire aussi:

La loi sur le crédit-bail, un dispositif pour améliorer l’accessibilité du secteur privé au financement, adoptée

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.