De Poukn Yendal, de Yend Group : « Quand vous créez votre entreprise, vous créez aussi de la richesse pour les autres ».

Formation
vendredi, 30 mars 2018 16:30
De Poukn Yendal, de Yend Group : « Quand vous créez votre entreprise, vous créez aussi de la richesse pour les autres ».

(Togo First) - Entrepreneur de vocation et de passion, De Poukn Yendal n’a pas attendu longtemps, après ses études universitaires pour prendre son destin en main. Après une formation en entrepreneuriat dispensée par l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE), il a entrepris des démarches auprès du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) pour monter son unité de fabrication et de pose des pavés Yend Group. Le 20 novembre 2014, il crée et donc devient responsable de son unité économique. Aujourd’hui, sa production journalière atteint 100 m2 équivalant à 400 000 FCFA.

La rédaction de TogoFirst, intéressée par son parcours, l’a approché. C’est un jeune, très fier de son choix et qui nourrit de grandes ambitions pour sa structure. Il s’est prêté au jeu d’interview.

Togo First : D’où vous est venue l’idée de créer Yend Group, une société de fabrication et de pose de pavés ?

De Poukn Yendal : Quand j’étais en 3ème année à l’Université, je n’avais pas pour objectif de travailler aux ordres de quelqu’un ; je pensais plutôt à entreprendre. A la fin de mes études, j’ai bénéficié d’une formation en création et gestion de micro- entreprises que le FAIEJ dispensée en 2013.Voilà comment j'ai lancé mon entreprise de fabrication et de pose des pavés.

11550 in 1 TogoFirst 11550 Yend Group 3

Le FAIEJ aussi nous appuie beaucoup à travers des formations, des coachings, des soirées.

Togo First : Vous n’êtes donc pas un entrepreneur très conventionnel au regard de votre domaine d’activités… Pourquoi donc avoir choisi la fabrication et la pose des pavés ?

De Poukn Yendal : J’ai étudié le marché et constaté que c’était un domaine peu exploité, sinon vierge. C’est pour cette raison que nous nous sommes lancés dans cette activité. Vous savez que le Togo, notre pays, est en chantier et les pavés sont des matériaux qui entrent dans la construction des bâtiments et des routes. Actuellement, nous ne nous plaignons pas.

Togo First : Que faisiez-vous avant ?

De Poukn Yendal : Nous avons initié ce projet juste après notre sortie de l’université. Nous étions dans un embarras de choix : soit trouver un emploi ou en créer pour soi et pour les autres. Au final, nous avons trouvé que la meilleure solution était de créer un boulot pour soi et pour les autres. Mais ceci n’a pas été facile. Vous savez, pour un jeune entrepreneur qui commence, les difficultés sont énormes, mais nous essayons de les gérer à notre manière. Le FAIEJ aussi nous appuie beaucoup à travers des formations, des coachings, des soirées, au cours desquelles nous apprenons beaucoup de choses. Comme par exemple, la gestion du crédit.

Togo First : Parlant justement du crédit, comment l’avez-vous géré ? Avez-vous pu le solder ?

De Poukn Yendal : A propos du crédit, par exemple, grâce aux formations que nous recevons et que j’applique, je l’ai soldé depuis plus d’un an. Nous avons suivi notre cahier de charges. Chaque mois, nous faisions le remboursement et, par la grâce de Dieu, nos activités se poursuivent bien. Nous n’avons vraiment pas eu de difficultés à solder notre prêt.

 Togo First : A combien peut se chiffrer votre production journalière ?

De Poukn Yendal : Nous produisons chaque jour en moyenne 100 m2 de pavés,  soit 400 000 FCFA. Je peux vous assurer que les clients réagissent très positivement à nos produits. Nous avons une base de données de clients composée d’architectes, d’entrepreneurs, de maçons, des carreleurs et autres qui gagnent des marchés et qui viennent nous les sous-traiter. Notre entreprise est vraiment sur une bonne base.

11550 in 2 TogoFirst 11550 Yend Group 3

Nous produisons chaque jour en moyenne 100 m2 de pavés.

Togo First : Quels conseils donneriez-vous à un jeune désireux de se lancer dans l’entrepreneuriat ou l’auto-emploi ?

De Poukn Yendal : En tant que responsable de Yend Group, je dirai que l’entrepreneuriat n’est pas facile. Mais c’est le meilleur des  moyens pour avoir un emploi, le garder et réaliser ses objectifs. Entreprendre, c’est le meilleur boulot qui puisse exister dans ce monde. Quand vous créez votre entreprise, ce n’est pas vous seuls qui allez gérer… vous allez créer de la richesse pour les autres aussi… les fournisseurs, les clients ;  c’est vraiment un domaine très intéressant. J’invite les jeunes à relever le défi de l’entrepreneuriat.

Togo First : Vos perspectives et projections sur 5, voire 10 ans…

De Poukn Yendal : Vous savez ? J’ai de grandes ambitions. Sur les 5 ou 10 prochaines années, je vois Yend Group comme une entreprise très solide financièrement, et le n°1 dans le domaine de production et de pose des pavés. Une entreprise qui crée davantage de richesses et de valeur ajoutée à l’économie nationale.

Propos recueillis par Séna Akoda

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.