Marchés publics : l'ARMP, vent debout (encore) contre les mauvaises pratiques

Gouvernance économique
mercredi, 09 septembre 2020 17:01
Marchés publics : l'ARMP, vent debout (encore) contre les mauvaises pratiques

(Togo First) - Au Togo, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) mène depuis quelques mois, une vaste campagne de formation à l’égard des personnes responsables des marchés publics.

Ainsi, depuis lundi 07 septembre 2020, elle forme les membres de gestion des marchés publics du Programme d'Appui aux pistes Rurales (PAPR) aux procédures de passation, d'exécution et de contrôle des marchés publics.

Le même jour, elle a fait, à la faveur d’un atelier organisé par le ministère de l'administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales à l’égard des 117 maires du Togo une présentation sur les marchés publics. Un mois plus tôt, la Direction Nationale de Contrôle des Marchés Publics (DNCMP) et l’ARMP entretenaient les conseillers municipaux sur la gestion des marchés publics au sein de leurs collectivités locales.

Les cadres de la compagnie pétrolière T-Oil ainsi que les membres des commissions de gestion des marchés publics de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) ont aussi tiré parti du programme de formation que déroule l’ARMP.

In fine, l’objectif est de réduire au minimum voire d’enrayer les déviances qui ont cours dans ce domaine, notamment les pots de vin, les rétro-commissions et autres, que favorisent les recours répétés aux ententes directes ou aux gré-à-gré.

Séna Akoda

Lire aussi:

Un Institut Africain de la Commande publique annoncé au Togo

Togo : vers l’élaboration d’un plan stratégique quinquennal pour les marchés publics

togofirst mobile

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.