Avec un investissement de 65 milliards FCFA, le Burkinabé Inoussa Kanazoé va ouvrir sa cimenterie au Togo d’ici septembre

Gouvernance économique
mercredi, 10 mars 2021 12:09
Avec un investissement de 65 milliards FCFA, le Burkinabé Inoussa Kanazoé va ouvrir sa cimenterie au Togo d’ici septembre

(Togo First) - On en sait plus sur l’investissement projeté par Cimco (Cimenterie de la Côte Ouest Africaine), la filiale togolaise du Burkinabé Cim Metal Group.

C’est la bagatelle de 65 milliards FCFA que l’Homme d’affaires burkinabè Inoussa Kanazoé, CEO du groupe a prévu d’injecter au Togo, précisément dans le projet d'installation de son usine qui devrait être dotée d’une capacité de production annuelle de 25 millions de tonnes de ciment.

L’information a été donnée par Bassirou Sana, Directeur Togo du cimentier qui annonce par ailleurs son ouverture en septembre prochain, à la faveur d’une tournée de suivi des projets d’investissements au Togo. Le N°1 de Cimco estime que les travaux déjà réalisés dans le cadre de l’implantation de cette usine sont à 65% de taux d’achèvement.

Notons que la société Cimco, créée par l’investisseur dont le projet d’implantation au Togo a bénéficié d’un financement de 25 milliards FCFA de la BOAD, est dotée d’un capital de 10 millions FCFA. En outre, une fois opérationnelle, elle devrait permettre de créer 500 emplois directs et 1000 indirects.

Avec la concrétisation de ce projet, un nouveau challenger de taille entre sur un marché togolais, jusque-là, dominé par Cimtogo, filiale du groupe allemand Heidelbergcement, le Cimentier indien West African Cement (WACEM), et le géant nigérian, Dangoté.

Séna Akoda

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.