Participation à la gouvernance locale : le Togo réduit de moitié le cautionnement pour les candidatures féminines

Politique
mercredi, 15 mai 2019 09:03
Participation à la gouvernance locale : le Togo réduit de moitié le cautionnement pour les candidatures féminines

(Togo First) - Le gouvernement togolais a, au cours du Conseil des ministres daté du 8 mai 2019, fixé à 10 000 FCFA le montant de la caution des candidatures féminines aux élections locales annoncées pour le 30 juin prochain. Ce montant consacre la réduction de moitié du cautionnement fixé pour les candidatures masculines (20 000 FCFA).

Cet avantage qui s’inscrit dans une approche de discrimination positive est accordé pour inciter les femmes à s'engager en politique d'une manière générale, mais particulièrement dans la gouvernance locale.

L’idée, indique-t-on, en effet, est de « favoriser les candidatures féminines et partant, de faire la promotion de la participation des femmes à la gouvernance locale ».

Dans une approche globalisante, le Togo semble confirmer son option politique visant à susciter un intérêt prononcé des femmes et des jeunes pour la gestion des affaires de la Cité.

Le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé (photo), a insisté sur ce point lors de son discours sur l’état de la nation, dans un contexte de commémoration du 59e anniversaire d’indépendance du pays.

En rappel, une mesure de ce rang avait déjà été édictée au cours des législatives du 20 décembre 2018.

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.