Togo : la facture de la Covid sur les entreprises

Gouvernance économique
lundi, 14 septembre 2020 18:12
Togo : la facture de la Covid sur les entreprises

(Togo First) - Au plus fort des mesures restrictives imposées par le gouvernement togolais, pour faire barrière à la pandémie de la  Covid-19, près de 1 entreprise sur 4 (23,1%) était fermée au Togo. Dans le lot, seulement 2% n’auront pas survécu à cette cessation d’activités.  

C’est ce que révèle la Banque mondiale, dans son dernier rapport sur la Situation économique au Togo, publié le 8 septembre 2020. Notons que l’enquête à la base de ces données a été produite en début juin 2020, les entreprises étaient fermées depuis environ 10 semaines en moyenne.

Impact des fermetures : la taille compte

Selon la note, l’impact des fermetures est vécu différemment suivant qu’on soit une petite ou une grande entreprise. Les petits « David » sont ainsi ceux qui ont le plus trinqué, face à des « Goliath » qui se sont montrés plus résilients.

« Les taux de fermeture diffèrent selon la taille des entreprises et sont plus importants pour les micros et moyennes entreprises (22-30%) que pour les grandes entreprises (environ 13,6%). », souligne le document.

Alors qu’« aucune grande entreprise n’était fermée définitivement au moment de l’enquête. »

L’institution de Bretton Woods relève ainsi que les quelque PME qui ont dû fermer définitivement étaient celles qui ne disposaient pas d’une protection adéquate contre la crise. Elles étaient déjà dans une mauvaise passe, ou faisaient face à un accès plus difficile au financement d’urgence, contrairement aux grandes entreprises, constatent les experts de la Banque.

 30717 togo la facture de la covid sur les entreprises red

Les nationaux ont moins fermé que les étrangers

De même, une disparité est observée entre les entreprises possédées par des nationaux, qui ont deux fois moins fermé leurs portes que celle sous contrôle étranger.

« Près de 42% des entreprises privées sous contrôle étranger ont été fermées contre environ 20 % des entreprises privées nationales. »

 

Un impact global sur les chiffres d’affaires

En termes de chiffres d’affaires, l’impact de la crise épidémique sur le Chiffre d’Affaires des entreprises a été « significatif », souligne la Banque.

Pour une fois, cette baisse de régime a été sans discrimination de taille, en impactant « dans les catégories de taille et tous les secteurs ».

Ainsi, selon les données obtenues, « 96,2 % des entreprises ont signalé une baisse de leurs ventes au cours des 30 derniers jours ». Pour rappel, selon le rapport, environ 62% des emplois sont touchés, dont 49% dans le secteur des services et 13 % dans le secteur industriel.

Ayi Renaud Dossavi

Lire aussi:

Togo: malgré le Covid-19, 62% des entreprises gardent la totalité de leurs employés mais…

Togo : 62% des emplois affectés par la Covid-19

Coronavirus : la Banque mondiale accorde 70 millions $ au Togo, pour redresser son économie

Uemoa : le secteur tertiaire, principale victime de la Covid-19 ?

togofirst mobile

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.