Uemoa : le secteur tertiaire, principale victime de la Covid-19 ?

Gouvernance économique
jeudi, 25 juin 2020 14:18
Uemoa : le secteur tertiaire, principale victime de la Covid-19 ?

(Togo First) - Dans une récente sortie, la Bceao projette le taux de croissance dans l’espace Uemoa à 2,6%, pour cette année 2020, soit quatre points de pourcentage en moins que les 6,6% initialement espérés ; et ceci à cause de la Covid-19.

L’information est partagée au sortir de la réunion ordinaire du Comité de Politique Monétaire (CPM) qui s’est tenue en visioconférence en début de semaine. On apprend notamment que « le PIB de l'Union a progressé, en glissement annuel, de 3,3% au premier trimestre 2020, après 6,5% un trimestre plus tôt ».

Cette décélération de l’économie s’est surtout fait sentir sur le secteur tertiaire« dont la contribution à la croissance a baissé de moitié par rapport au trimestre précédent », et qui reflète « les premiers impacts de la propagation de la pandémie », en particulier « dans les secteurs du tourisme, de l'hôtellerie, des transports et du commerce ».

Cependant, l’Institution fait preuve d’un optimisme prudent, vis-à-vis de ces secteurs, notamment en tenant compte des plans de relances mis en place aux niveaux nationaux. Aussi, en considérant l’assouplissement progressif des mesures restrictives, au sein de l’espace communautaire, qui rassemble le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Ayi Renaud Dossavi

 Lire aussi:

Togo : l’hôtel Eda-Oba ferme ses portes, victime de la Covid-19

Le Togo, une économie tertiaire

Les impacts économiques du Covid-19 pour le Togo et ses voisins de l'Uemoa (Etude)

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.