Les étudiants juristes togolais tablent sur des performances à la 10ème édition du Concours International « Génies en Herbe OHADA » (CI-GHO)

Formation
lundi, 05 mars 2018 16:01
 L’année 2017 à Dakar. L’année 2017 à Dakar.

(Togo First) - En octobre prochain, des étudiants juristes togolais qui franchiront une étape de présélections, représenteront le Togo à Abidjan à la 10ème édition du Concours International « Génies en Herbe OHADA  (CI-GHO).

Le coordonnateur du concours pour le Togo, Sedo Setsofia, annonce les intentions de l’équipe de juristes togolais qui devront y prendre part : « cette année, nous allons mettre tous les atouts de notre côté pour aller très loin dans la compétition ; et cela doit passer par une très bonne présélection ».

Dans l’optique de ne retenir que la crème des étudiants togolais, toutes les universités implantées au Togo et dispensant des cours du droit OHADA (organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des Affaires) sont conviées à présenter leurs candidats.

Dans la même veine, Dos’tino Victobelle Kpetemey, présidente de l’Association Internationale des Etudiants Juristes (AIEJ-Togo) relève l’importance de cette compétition et insiste sur la plus-value qu’elle devrait apporter à la formation des étudiants juristes : « c’est en réalité le but de notre association qui vise à cultiver l’excellence à travers les concours de ce genre », s’est-elle réjouie.

L’importance de faire bonne figure à cette édition se justifie, car elle vise à mieux préparer les étudiants à relever le défi de contribuer à l’enracinement d’une société bâtie sur le droit, renchérit Professeur Komi Wolou, Doyen de la Faculté des Droits de l’Université de Lomé.

A terme, cette initiative devrait permettre une meilleure maîtrise des textes de l’OHADA, applicables au secteur des affaires en Afrique.

togofirst mobile

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.