Le Togo passe l’examen final du FMI

Gouvernance économique
mardi, 17 décembre 2019 21:31
Le Togo passe l’examen final du FMI

« L’assainissement budgétaire entamé en 2017 reste soutenu, le déficit budgétaire global étant estimé à 2,2% du PIB à fin septembre 2019. Le recouvrement des recettes a été conforme aux prévisions, le niveau élevé des recettes douanières ayant compensé les faiblesses constatées dans le recouvrement des impôts. Les dépenses globales ont été inférieures aux prévisions. La dette publique totale, qui s’élevait à 81% du PIB à la fin de 2016, est en baisse et devrait tomber à 70% du PIB à la fin de 2019. »

C’est le tableau éclatant dressé ce mardi par Ivohasina Fizara Razafimahefa (photo), chef de la mission du Fonds monétaire international (FMI) qui a séjourné à Lomé du 04 au 17 décembre, dans le cadre de la 6e et dernière revue du programme triennal, soutenu par une facilité élargie de crédit (FEC).

En deux ans et demi, le Togo a réalisé des progrès « exceptionnels » dans les finances publiques, a souligné le Malgache. Selon ce dernier, ces réformes ont fortement contribué à la reprise vigoureuse de l’activité économique. La croissance économique devrait s’accélérer, à court et moyen termes, passant de 4,9% en 2018 à 5,3% en 2019 et à 5,5% en 2020. Ce regain d’activité sera tiré par la demande intérieure, sous l’effet de l’augmentation des crédits au secteur privé.

Lire aussi:

Démarrage à Lomé de la dernière mission du FMI au titre de la Facilité Élargie de Crédit

Au Togo, les entrées d’IDE promises à une croissance annuelle moyenne à deux chiffres pour les cinq prochaines années (FMI)

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.