Le gouvernement recherche un investisseur privé pour entrer au capital de l’huilerie de Sokodé

Investissement
mardi, 25 février 2020 16:04
Le gouvernement recherche un investisseur privé pour entrer au capital de l’huilerie de Sokodé

(Togo First) - En appui aux producteurs de soja regroupés, le gouvernement a installé l’huilerie de soja, une unité de transformation de soja en tourteau et en huile de soja à Kparataou, préfecture de Tchaoudjo. Dans le cadre de l’augmentation à 486 515 266 FCFA du capital de cette Entreprise de Services et Organisation de Producteurs (ESOP) dénommée "Huilerie de Sokodé", les autorités togolaises espèrent mobiliser 30% de ce montant auprès du secteur privé national.

Le co-investisseur privé recherché par avis d’appels d’offres ouvert jusqu’au 05 mars prochain, peut être une personne physique, une banque, un établissement de crédit, ou encore un investisseur financier institutionnel. Notamment un Fonds Professionnel de Capital Investissement, un Fonds Commun de Placement, un Fonds d’Investissement de Proximité ou une Société de Capital-risque.

L'investisseur doit être de nationalité togolaise, ne pas être en conflit d’intérêt avec l’huilerie et avoir la capacité de décaisser en cash une somme de 100 millions FCFA pour son entrée au capital de l’usine.

Il devrait en outre, précise-t-on, avoir une bonne connaissance du secteur agroindustriel ou agroalimentaire ou exercer des fonctions de distribution ou d’exportation de produits agroalimentaires. Sa capacité à trouver des débouchés pour la commercialisation ou l’exportation du tourteau ou de l’huile de soja serait un atout, indique le document consulté.

En rappel, cet appel à un co-investisseur privé repose sur la structure de l’ESOP qui comporte le collège des producteurs, le collège du personnel et l’investisseur privé.

Séna Akoda

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.