Les pertes fiscales liées au coronavirus pourraient avoisiner les 200 milliards FCFA en 2020

Finance
lundi, 20 juillet 2020 12:48
Les pertes fiscales liées au coronavirus pourraient avoisiner les 200 milliards FCFA en 2020

(Togo First) - Le Togo redoute des pertes de recettes fiscales de l’ordre de 200 milliards FCFA d’ici fin 2020. Ceci, à la suite de sa renonciation à une batterie d’impôts et de taxes, en guise d’accompagnement du secteur privé pour cause du coronavirus.

Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances qui a diffusé cette information, précise qu’à ce jour, le pays a déjà subi un déficit de ressources fiscales de 35 milliards FCFA.

Le pays qui veut anticiper cette perte record, encourage les banques à financer le secteur privé, notamment via les lignes de crédits que la BCEAO a ouvertes en leur faveur. Toujours en ligne avec le plan de relance de l’économie nationale, Sani Yaya souhaite que les institutions bancaires baissent leur taux de crédit, dans le contexte particulier de crise sanitaire à coronavirus, avec son corollaire de crise économique.

BCEAO

Rappelons qu’en dehors des mesures fiscales, le pays a adopté des mesures sociales, comme des transferts monétaires, la gratuité des tranches sociales de l’eau et de l’électricité ainsi que de l’eau aux bornes-fontaines.

Séna Akoda

Lire aussi:

L’appel du pied de Sani Yaya au secteur privé pour l’élaboration inclusive d’un plan de relance économique

Covid-19 : pour aider à la relance, la Bceao baisse ses taux directeurs

Covid-19 : le gouvernement adopte des mesures fiscales pour accompagner les opérateurs économiques

Coronavirus : la BCEAO invite les établissements de crédit à accorder un moratoire de 3 mois renouvelable aux entreprises

togofirst mobile

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.