Yiva Badohu, président du MIFA : « Il y a une volonté politique de promouvoir la consommation locale »

Gouvernance économique
jeudi, 13 février 2020 15:06
Yiva Badohu, président du MIFA : « Il y a une volonté politique de promouvoir la consommation locale »

(Togo First) - Lors du dernier Mercredi Talk au Nunya Lab, Yiva Badohu, ne s’est pas contenté d'entretenir les jeunes entrepreneurs sur les difficultés et motivations dans la mise en place d’une entreprise bâtie pour durer. 

Ce fut aussi et surtout l’occasion d’échanger avec ces acteurs togolais de la création de valeur, notamment en ce qui concerne les avantages actuels, en matière de climat des affaires, que l'actuel pouvoir publique met en place, pour promouvoir les jeunes entreprises locales, face à la concurrence étrangère.

« Il y a une volonté politique de promouvoir la consommation locale », souligne en ce sens, le VP du Conseil national du patronat togolais. Relevant notamment les actions du ministère en charge du commerce, doté, depuis le dernier gouvernement, des missions de promouvoir le secteur privé et la consommation locale ( Ministère du Commerce, des Transports, de l’Industrie, du Développement du secteur privé et de la Promotion de la consommation locale, de Kodjo Adedze).

A noter, en ce sens également, les nombreuses initiatives du ministère en charge de l’agriculture, comme l'imposition de certains taux de produits locaux dans la préparation des produits boulangerie, le plebiscit du made-in-Togo dans les structures publiques; ou encore, plus largement, la décision du gouvernement d’accorder 25% des parts de travaux publics aux jeunes entrepreneurs.

Outre cela, celui qui est incidemment homme d’affaires, n’a pas manqué de souligner les nombreuses opportunités liées au Plan national de développement, promu par Faure Gnassingbé, le président togolais. A ce sujet, « nous sommes dans une phase où il y a un terreau fertile (…) où nous avons tous les clignotants qui sont au vert, surtout avec notre Programme national de développement 2018-2022 ».

Un contexte global qui constitue pour les jeunes entrepreneurs togolais, « une fenêtre de tir, pour réaliser leur rêve de devenir chef d’entreprise ».

Lire aussi:

Le Gouvernement rachète des stocks de tomates aux producteurs togolais, victimes de la fermeture des frontières du Nigéria

Vers une politique nationale de la Qualité, pour améliorer la compétitivité du Made-in-Togo

Mercredi Talk : L'Audace de créer son entreprise, avec Yiva Badohu, président du MIFA

Le Togo impose des taux minimums de produits locaux à utiliser dans la pâtisserie et la boulangerie 

Faure Gnassingbé encourage les cotonculteurs à produire plus, gage pour attirer plus d’investissements étrangers

togofirst mobile

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.